Etape 2 : De Paliri jusqu’aux bergerie Croce

A 6h, nous sommes déjà sur le chemin car nous attendons de la chaleur aujourd’hui. On arrive rapidement à Bavella, où on retrouve quelques minutes la civilisation.

On a décidé la veille de prendre la variante alpine (plus courte mais pas plus rapide :)). Il faut donc suivre le double-tracé jaune et non plus le rouge et blanc pendant quelques heures. Pas trop aidés par nos amis les sacs à dos, la montée met nos cuisses à rude épreuve ! Mais le paysage qui nous est offert au bout de l’effort en vaut vraiment la peine. Dans la descente, nous avons le droit à notre premier passage technique à l’aide d’une chaîne. Après les aiguilles de Bavella, on retrouve un ruisseau avec de bons spots de baignades, ça rafraîchit !

Arrivés à 14h30 à Asinau nous décidons de continuer notre route sur les conseils de randonneurs (à noter que lors de notre passage le refuge d’Asinau se résumait à une grosse tente en dure suite à un incendie). Nous voilà donc partis dans la montée Incudine ! Avec la chaleur et les 8 heures de marche dans les jambes, elle nous parait interminable, il y a également pas mal de passages techniques. Après plus de 2h de montée, on arrive enfin au sommet, c’est la délivrance : pause photo, sourires…. Mais ce n’est pas fini, il reste encore 2h sur un sentier plat mais sans un centimètre carré d’ombre, nous sommes épuisés et seuls dans la pampa corse…

Nous arrivons à la bergerie Croce un peu avant 19h. Nous décidons de prendre le repas à la bergerie pour récupérer de cette longue journée (13 heures de marche c’est usant). Ce fut la meilleure idée de la journée ! Le repas était délicieux et la taille de la part de lasagne maison proportionnelle à notre temps de marche aujourd’hui !

L’étape en chiffres

distance23 km
dénivelé+1350/-510
temps de marche12h30


Partager nos aventures
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *